jeudi 19 janvier 2012

Docteur Who, la Projection Presse Milady au cinéma Max Linder


Résumé des épisodes précédents : suite à l’annonce par les éditions Milady de la publication française de romans Docteur Who, et afin de (re)découvrir avec vous cette série, j’ai diffusé plusieurs articles récemment mis à jour et présentant respectivement le Neuvième, puis le Dixième et enfin le Onzième Docteur. J’avais alors eu la joie et le privilège d’obtenir et de vous annoncer mon partenariat avec Milady, mais aussi une surprise que j’avais évoquée.

L’occasion m’est aujourd’hui donnée de remercier ces éditions, et tout particulièrement Aurélia, qui m’a aimablement répondu et adressé en avant-première les premiers romans ainsi que l'invitation à la projection, qui faisait partie du très beau kit Presse réservé aux médias pour promouvoir la sortie des livres, ce lundi au cinéma Max Linder de Paris. Une bien jolie façon de commencer cette nouvelle année. En compagnie d’une amie et d’une autre qui avait eu l’heureuse surprise de remporter le concours organisé par Milady quelques jours avant, nous sommes accueillis par Aurélia et, suivant la file où quelques uns exhibent fièrement des cartes Daleks plus grandes que nous ne l’imaginions, nous prenons assez rapidement place dans la salle.
Stéphane Marsan, Directeur des Editions Bragelonne et Milady, fait son apparition et nous annonce la publication des romans Docteur Who, personnage changeant, ainsi que nous le verrons à travers trois épisodes mettant en scène chacun des derniers docteurs, mais également universel, avec deux anecdotes que je vous laisse découvrir dans la vidéo.

Après cette brève introduction l’image est projetée sur l’écran et le Docteur hors du Tardis, hurlant…dans le silence le plus complet. Bon, petit problème de son. La projection est stoppée net, puis relancée. Le Docteur, à nouveau, accroché au Tardis dans le ciel de Londres, peut hurler à sa guise, suivi du générique, puis d’Amélia…en VF. L’on reprend : Docteur-Tardis-Générique-Amélia, sous-titrée cette fois…mais toujours en VF. Loin de désespérer, le public amusé garde confiance dans les organisateurs (« Trust me ! I’m the Doctor ! ») tandis qu'un fan prévoyant pointe un tournevis sonique vers l’écran. Le son redémarre immédiatement…sans l’image. « EXTERMINATE ! » Cette fois ce sont les Daleks qui s’en mêlent, dont la voix résonne dans la salle. Il n’en faut pas moins pour provoquer le retour du Docteur, en son et lumière, et… VOSTFR !

Ce premier épisode, vous l’avez peut-être deviné, c’est The Eleventh hour, qui inaugure la saison 5 et le Onzième Docteur. Le crash du Tardis, la rencontre avec Amélia, tout est plus beau sur grand écran, et plus impressionnant avec cette voix qui résonne et répète sans cesse (« Prisoner Zero has escaped! […] the human residence will be incinerated. ») mais que le Docteur finira bien par faire taire.
A peine le temps de poser le Tardis que la seconde projection démarre. Il s’agit de Blink, un épisode un peu à part mais néanmoins incontournable, prisé et primé, qui met en scène des statues d’Anges fondant sur leurs victimes sitôt qu’on les perd de vue, d’où l’injonction du Docteur : « ne clignez pas des yeux » (« Don’t Blink ! ») Ce qui, sur grand écran n’est pas si évident, et d’autant plus stressant.
Suivent la preview du prochain épisode ainsi que le générique, qui laissent penser que l’on fera l’impasse sur le troisième épisode, ce que confirment les lumières et l’intervention d’un tiers qui signale à la salle immobile que le moment est venu de partir. On reste un peu sur notre faim, en même temps l'on a déjà bien dépassé le temps imparti, et l'heure du déjeuner.

Je tiens à remercier une nouvelle fois Milady, et tout particulièrement Aurélia grâce à qui j’ai pu assister à cette projection et partager celle-ci avec vous, ainsi que, très prochainement les livres que j’ai d’ores et déjà reçus. A ce sujet les premiers livres à sortir, et ceux qui suivront, concerneront le Onzième docteur et ses compagnons, Amy et Rory, chaque mois, jusqu’en septembre prochain où, si tout va bien, les romans liés au Neuvième Docteur et à sa compagne, Rose suivront à leur tour.

Mais d’ici là une seule date à retenir : celle de la sortie des trois premiers (Apollo 23 de Justin Richards, La Nuit des humains de David Llewellyn et L'Armée oubliée de Brian Minchin) le vendredi 20 janvier. Un rendez-vous à ne pas manquer, et également un événement puisque c’est, à l’instar des épisodes, la seconde série de livres à être traduits. Sachant que la précédente, constituée de seulement huit romans, remonte à plus de vingt ans, n’attendez pas pour vous procurer ceux-ci et découvrir cette série !

Mise à jour du 20 janvier : ça y est ! Les 3 premiers volumes sont disponibles dès aujourd'hui dans toutes les bonnes librairies ! Sachant que le premier est à prix réduit grâce à l'opération Découverte lancée par Milady, il ne me reste qu'une chose à vous dire : Fantastic ! Allons-y Alonso ! Ou encore Geronimooo !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire