vendredi 13 janvier 2012

Ramsès au pays des points-virgules, de Pierre Thiry

Si Jérôme Boisseau n’existait pas, il faudrait l’inventer. C’est en tous cas ce que se disent tour à tour Alice et l'oncle Sigismond, bouquiniste érudit qu'elle a mis au défi, quelques jours avant Noël, de rapporter ne serait-ce qu’un livre du dit auteur. Ce qu'il ne sait pas c'est qu'elle a créé de toute pièce ce personnage pour le piéger...comme elle ne se doute pas de son côté qu'il s'apprête à écrire l'ouvrage qu'il a prétendu connaître. Ainsi tous deux ignorent-ils qu'ils vont partager une aventure extraordinaire et découvrir à cette occasion que la réalité et la fiction elles-mêmes ne se dépassent que pour mieux se rejoindre.

Après vous avoir parlé tout récemment de Docteur Who je vous propose aujourd’hui de découvrir une autre Angleterre et de remonter le temps pour parcourir ensemble (après Isidore tiperanole et les trois lapins de montceau-les-mines, le second, mais aussi l'interview que vous pouvez retrouver ici) le premier livre de Pierre Thiry : Ramsès au pays des points-virgules, au sujet duquel
l’auteur prend la précaution d'implorer la clémence du lecteur « pour les possibles imperfections qui apparaîtront à son œil sagace », et dont nous retiendrons surtout, comme nous le verrons, la richesse et la préciosité de cet ouvrage né, comme celui projeté par son personnage, d'un défi lancé par sa nièce.

Car
cette mise en abîme est loin d'être la seule dans ce brillant récit où la forme rejoint si souvent le fond ; où la mise en page aérée appelle, à l'égal du point-virgule, tant à une lecture posée qu'à la vivacité d'esprit du lecteur ; où le souci du détail est présent jusque dans la typographie puisque l’ouvrage a été très judicieusement « dactylographié, mis en page et composé en caractères « Baskerville », du nom de l’imprimeur anglais du XVIIIème siècle qui l’a créé mais qui est aussi celui du domaine où se situe l’action ; où même la page blanche qui d'ordinaire fait si peur devient une révérence, une courtoisie envers l'amateur averti, éclairé ou non ; où l'on se sent comme à la grande époque des salons, confortablement installé et en bonne compagnie, où Pierre Thiry, honnête homme et homme de lettres, partage ses références à une culture universelle, aussi vaste que variée dans le temps et dans l’espace. 

De Lewis Caroll à Charles Perrault, de Boris Vian à Sanseverino, du conte au roman de science-fiction en passant par la chanson - à texte et de geste - mais aussi le cinéma, le conte, le fabliau, et la fable avec Jean de la Fontaine auquel un animal en personne rend ici hommage, et les corbeaux et leurs pluies de fromages : tous contribuent à constituer ce bel ouvrage, cabinet de curiosité et bestiaire à la fois, où se rejoignent la poésie, la philosophie et la morale. Car chez Ramsès, comme chez Isidore, le héros n’est ni d’abord ni forcément celui que l'on pourrait croire et, s’il le devient, c’est par sa nature davantage que par la force des choses. Parce qu’il a l’âme et le talent d’un conteur et parce que, ce faisant, il a également appris à le faire à travers les différents ateliers d’écriture qu’il propose, Pierre Thiry parvient à communiquer tout cela à ses lecteurs, à leur parler, parce qu’il s’adresse à eux, simplement et directement.

Ainsi Ramsès au pays des points-virgules constitue-t-il une fervente invitation à la lecture, voir à l’écriture, du moins à l’imagination, en conviant les lecteurs « de dix à cent-dix ans » avec un allant et un enthousiasme réjouissant et contagieux. Alliant humour et amour des mots par le recours aux jeux de mots et de lettres, au suspens, à l'évasion, avec des descriptions riches en détails et en sensations qui nous entraînent en plein coeur des décors et de l'action, c'est également un récit drôle, vif, vivifiant et plein de rebondissements, avec lequel l'on passe un très bon moment. Pour toutes ces raisons je tiens à remercier une nouvelle fois Pierre Thiry pour l'aimable envoi de ce joli présent et, en attendant son prochain roman, vous invite à lire et à relire les précédents mais aussi à découvrir son site ainsi que ses ateliers dont certains se déroulent en ce moment même jusque fin mars au Café Librairie Ici & Ailleurs de Rouen.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire