vendredi 7 décembre 2012

Exercices de style, Raymond Queneau


Publié dès 1947, Exercices de style est très certainement l’ouvrage le plus connu de Raymond Queneau, et celui qui, la plupart du temps, nous l’aura fait connaître. Très souvent enseigné, parfois imité, jamais égalé, il lui aurait été inspiré par l’Art de la fugue de Bach à l’occasion d’un concert auquel il aurait assisté avec Michel Leiris dont je vous parlerai très prochainement.  

Ce n'est toutefois que treize ans plus tard, en 1960, qu'il fondera avec François Le Lionnais, l’OuLiPo - Ouvroir de Littérature Potentielle – définissant ses membres comme « des rats qui ont à construire le labyrinthe dont ils se proposent de sortir » parmi lesquels Georges Perec s’illustrera avec talent. 


Le principe - reprendre la même histoire 99 et de 99 façons différentes - illustre tant la virtuosité de son auteur que la richesse de la langue français et les perspectives de création ouvertes par l’usage de la contrainte. 


Voici, pour ceux qui ne la connaîtraient pas, l’histoire en question, selon la présentation de l’éditeur (et qui, n’apparaissant pas à l’intérieur de l’ouvrage pourrait, entre nous, faire figure d’un centième exercice que nous pourrions intituler, par exemple, quatrième de couverture) : « Le narrateur rencontre, dans un bus, un jeune homme au long cou, coiffé d’un chapeau orné d’une tresse au lieu d’un ruban. Le jeune homme change quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus. »

L'action, bien que - et parce que - banale, permet une multitude de variations et donc de points de vue et de détails qui font que l'on ne s'ennuie jamais, au point d'en oublier qu'il s'agit de la même histoire. Pour ceux qui seraient encore sceptiques, voici les premiers de ces 99 « styles » abordés et qui peuvent en inspirer d’autres : « Notations, En partie double, Litotes, Métaphoriquement, Rétrograde, Surprises, Rêve, Pronostications, Synchyses, L'arc-en-ciel, Logo-rallye, Hésitations, Précisions, Le côté subjectif, Autre subjectivité, Récit. »


La démarche elle-même fera d'ailleurs des émules, notamment en bandes dessinées, avec l’OuBaPo (Ouvroir de Bande dessinée Potentielle) dont Lewis Trondheim sera l’un des principaux fondateurs en 1992. Matt Madden, un autre dessinateur, réalisera en 2005 l'adaptation dessinée des Exercices, alliant ainsi les recherches des deux groupes au travers de ce livre précurseur qui, reconnaissons-le, s'y prête merveilleusement bien.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire